Montfort l'Amaury

 

(14 / 04 / 2012)

 

9. Bibliographie

 

A.D.R.A.C.H.M.E. (site internet : http://adrachme.wifeo.com/), « Le Grimoire du canton de Montfort l’Amaury », Bulletin de liaison de l’Association de Recherches Archéologiques et de Conservation Historique du Canton de Montfort l’Amaury (ADRACHME)

 

Albe Edmond, « L'hérésie albigeoise et l'inquisition dans le Quercy (suite) », in Revue d'histoire de l'Église de France, (volume 1, n° 4, pages 412 - 428), 1910

 

Angot A. (abbé -), « Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne » (4 volumes), Editeur anonyme, Laval, 1900-1910

 

Annales romantiques, année 1825

Pages 276-287 (ND du Chesne)

 

Anonyme, « Vaux de Cernay, seigneurie » (carte de 1785)

 

Anquetil Louis Pierre, Saint Hilaire Emile Marco (de -), « Histoire de France » (5 volumes), P. H. Krabbe, Paris, 1852

 

Anselme (cf Ste Marie)

 

Archives communales : Laval, Montfort, Poigny, Saint Léger, Versailles, etc

 

Archives départementales d’Eure et Loir

            « Le prieuré des Moulineaux » (Chartes G 1227 à G1229)

            « Titres du prieuré Saint Thomas d’Epernon »

 

Archives départementales des Yvelines, Fonds « Archives domaniales de Rambouillet » (série GOJ 320 à GOJ 347) :

* « Carte particulière de la forêt de Saint Léger et de Rambouillet », dressée par le sieur d’Hivert, 1708

* « Règlement de Montguichet », 1584

* « Réformation de la forêt d’Ile de France », 1664

* « Règlement et arpentage de la forêt de Montfort », 1666

 

Archives départementales de la Mayenne

 

Archives départementales de la Seine maritime

 

Archives départementales de la Sarthe

 

Archives départementales de l’Hérault : « Grande histoire du Languedoc »

 

Archives départementales d’Ille et Vilaine

 

Archives Nationales :

* « Fiefs du comté de Montfort pour le procès-verbal du 3 août 1703 » (série P, n° 1839)

* « Juridiction de Montfort » (série B)

* « Généralité de Paris, élection de Mantes » (série C)

* « Commune de ... » (Montfort, Poigny, Rambouillet, Saint Léger, etc) (série E)

* « Titres généalogiques divers »

 

Artiste (L’ -), 1839

Page 96 (« M. Didron, secrétaire du comité historique des arts et monuments, vient d’adresser à M. Villemain, ministre de l’Instruction publique, un rapport étendu sur les monuments de Montfort l’Amaury. Cette petite ville possède de très belles ruines féodales, un cimetière élevé sur le plan du Campo Santo de Pise, une église de la Renaissance et qui rappelle St Eustache de Paris. L’église renferme 34 verrières peintes de légendes, historiées de personnages, datées de 1544, 1574, 1578. Les armes, les noms, les titres, les portraits des donateurs qui ont fait hommage de ces fenêtres, et qui sont au nombre de plus de 60, brillent au bas de chaque verrière ; c’est une galerie de portraits transparents où chaque famille de Montfort retrouve aujourd’hui ses ancêtres. Ces vitraux, qui sont en très mauvais état, exigent des réparations urgentes. La commune et la fabrique de Montfort se sont cotisées avec le plus louable dévouement, pour subvenir aux frais d’entretien et de retauration. Il faut espérer que le ministre de l’Intérieur viendra en aide à ce zèle, et accordera, sur les fonds consacrés aux monuments historiques, un secours qui serait un acte de justice, une récompense pour la générosité des habitants de Montfort, et un encouragement pour toutes les communes de France, sollicitées par là à faire des sacrifices analogues en faveur des monuments qu’elles possèdent. Nîmes suit le bon exemple donné par Montfort ... »)

 

Aspet H. Castillon d' -, « Histoire des populations pyrénéennes, du Nébouzan et du pays de Comminges », Delsol, Toulouse, Treuttel et Wurts, Paris, 1842

Tome 2, page 461 (« Accord entre Simon de Montfort et le comte de Comminges (1211) »)

 

Association française pour l’avancement des sciences, « Compte rendu de la 30ème session, Paris », Masson et Cie, Paris, 1901

Année 1901 (page 124 : Marguerite Belèze, « Liste des plantes adventices des environs de Montfort l’Amaury » ; page 127, Marguerite Belèze, « Quelques observations concernant le mimétisme que présentent certains végétaux des environs de Montfort l’Amaury et de la forêt de Rambouillet »)

 

Association française pour l’avancement des sciences, « Compte rendu de la 40ème session, Dijon », Masson et Cie, Paris, 1912

Année 1911 (pages 499 : Marguerite Belèze, « Rubus [ronces] observés en 1908-1910 aux environs de Montfort l’Amaury et dans la forêt de Rambouillet »)

 

Bailly Auguste, « Anne de Bretagne, femme de Charles VIII et Louis XII (1476-1514) », Les Editions de France, Paris, 1940

 

Beaurepaire Charles de -, « Bibliothèque du château de la Ferté en Ponthieu au XIVème siècle », in Bibliothèque de l’Ecole des chartes, 1852

Page 563 (cite « Item, le romans d’Amaouri en aauverniaus » [peut-être une histoire d’Amauri de Montfort écrite en provençal)

 

Bellanger R., « La guerre des deux Jeanne », Editions de la Tour Du Guet, Paris, pièce de théâtre (sans date : antérieure à 1958 ?)

 

Belperron Pierre, « La croisade contre les Albigeois et l'union du Languedoc à la France (1209-1249) », Librairie Plon, 1942-1959

 

Bémont Charles, « Simon de Montfort, comte de Leicester, sa vie (120 ? - 1265), son rôle politique en France et en Angleterre «, Paris, 1884. Réédité par Slatkine - Megariotis Reprints, Genève, Durand Frères, Chartres, 1976

 

Boislile A. M. de -, « Mémoires des intendants sur l'état des généralités dressés pour l'instruction du duc de Bourgogne. 1, Mémoire de la généralité de Paris », Imprimerie nationale, Paris, 1881

Montfort (passim). Notamment :

Page IV (erreurs de Rolland, auteur du XVIIème : sur la filiation d’Amaury de Montfort, page 132)

Page 9 : « Election de Montfort.

Il y a dans l'élection de Montfort la rivière de Vègre, qui prend sa source vers le milieu de la forêt de Montfort. Elle passe à Houdan, Berchères, Rouvres, Boncourt, et se jette dans la rivière d'Eure au-dessous d'Ivry, proche d'Anet, après un cours de sept à huit lieues 2.

Cette petite rivière fait tourner plusieurs moulins.

Il y a encore une petite rivière de Mauldre, qui a diverses sources à Garancières, aux Mesnuls, près Montfort, à Haute Bruyère, à Maurepas et à Élancourt. Elle passe près de Pontchartrain. Ensuite ces ruisseaux se joignent ensemble à Neauphle le Vieux et forment la rivière de Mauldre. Elle passe à Beynes, Montainville, Mareil sur Mauldre, àMauIe, à Aulnay, à Nézel, et se jette dans la Seine vis-à-vis de la paroisse d'Aubergenville, après un cours d'environ six lieues. On a proposé de la rendre navigable depuis Neauphle jusqu'à la Seine, pour le débit des bois de la forêt de Montfort et la conduite des sels jusqu'à Neauphle. On est après à examiner la dépense et l'utilité de ce travail »

Page 201 : « Montfort

Dans la ville de Montfort, il y a un bailliage royal, un bailliage ducal, une élection, un grenier à sel, une maîtrise particulière des eaux et forêts et une maréchaussée.

Le bailliage et la justice royale, dans la ville et duché de Montfort, est exercée au nom du roi par les officiers de Sa Majesté, et la justice ducale au nom de M. le duc de Chevreuse, par ses officiers. Les appellations de ces deux bailliages rcssorlisscul au parlement.

En l'année 1465, le roi Louis XI accorda au duc de Bretagne, comte de Montfort [François II, duc de Bretagne, comte de Montfort, Richemont, Etampes et Vertus, père de la reine Anne, femme de Louis XII], par lettres patentes du 11 octobre, qui furent registrées au parlement le 30 ensuivant, que les sujets de ce comté ressortiraient sans moyen en la cour de parlement de Paris.

Ce bailliage est régi par une coutume particulière, sous le nom de coutume de Montfort, qui fut rédigée en l'année 1556 [Cette coutume, comme celle de Mantes, avait été rédigée par le président de Thou et les conseillers Faye et Viole].

Cette seigneurie, qui avait anciennement titre de comté, a été érigée par le roi en duché, par lettres patentes du mois de février 1692, en considération de l'échange fait par le roi de ce comté avec M. le duc de Chevreuse pour le duché de Chevreuse, par contrat du 1er février 1692, en conséquence duquel le roi, par édit du mois de février, a éteint et supprimé les officiers royaux du bailliage, de la prévôté, de la maîtrise des eaux et forêts et de la capitainerie des chasses de Montfort, ensemble les prévôtés de Houdan, Saint Léger et autres justices royales inférieures, et a créé en cette ville un bailliage, composé d'un bailli de robe courte, d'un président, un lieutenant particulier civil et criminel, un avocat et procureur de Sa Majesté, et autres officiers, pour connaitre des cas royaux seulement daus l'étendue du bailliage et comté; lesquels officiers doivent être pourvus par le roi, sur la nomination de M. le duc de Chevreuse, ses hoirs et ayants cause, sans que ces officiers royaux puissent prétendre connaissance des affaires ordinaires de police ou voirie, dont la juridiction est réservée aux officiers qui seront institués et établis par M. le duc de Chevreuse. Le duché vaut 30 000 # de rente, compris Houdan, qui en fait partie ; il relève immédiatement du parlement »

Page 206, note 4 : « En 1692, le roi fit l’échange, avec la maison de Luynes, du duché de Chevreuse contre celui de Montfort, ..., et il employa à cette acquisition 3/5 de la rente de 50 000 # qu’il avait assignée aux dames de St Cyr ; le reste de la rente continua à être payée par le Trésor royal jusqu’à ce qu’on trouvât un emploi. Le duché de Chevreuse, érigé d’abord pour la duchesse d’Etampes, puis pour les princes de Lorraine, avait été donné par la célèbre Marie de Chevreuse au fils issu de son premier mariage avec le connétable de Luynes »

Pages 220-222 : « Hors la ville, à une des portes de Montfort, il y avait un beau château, bâti d'ancienneté, sur une butte, par un comte de Montfort nommé d'Asparas [sic pour Lesparre, André de Foix, comte de -, en faveur de qui François Ier disposa du comté, lorsqu’il eut fait retour à la couronne après la mort de la reine Claude], pour l'entretien duquel il avait un fonds dans l'état du domaine, de 300 # par chacun an, dont M. le duc d'Épernon [Ce fut le petit-fils du duc d’Epernon qui vendit le domaine, en 1658, à Marie de Rohan, duchesse de Chevreuse. Le château était déjà entièrement ruiné, inhabitable et sans valeur. Voyez ci-après le titre des domaines], dernier engagiste, était tenu, et avait soin d'y satisfaire. Le roi ayant retiré ce domaine il n'a plus été fait fonds de ces charges, en sorte que les couvertures ont manqué et ont entraîné la ruine de tout le château, dont il ne reste que les murailles, qui sont en mauvais état.

Page 264 : « Election de Montfort.

Le domaine de Montfort, en partie, fut engagé à M. le duc d'Epernon, par contrat du 11 septembre [lire 17 août] 1587, moyennant la somme de 33 228 écus 28 s., à raison du denier douze. Depuis, Mme la duchesse de Chevreuse [La célèbre Marie de Rohan-Montbazon, mariée en première noce (1617) au connétable de Luynes, puis à Claude de Lorraine, duc de Chevreuse] fit acquisition de cette portion de domaine. A l'égard de l'autre qui était restée au roi, qui était la plus considérable, elle a été échangée par S. M. avec le duché de Chevreuse, en l'année 1692, comme il a été observé ci-dessus, et, par ce traité, le roi ne s'est réservé que les amendes du bailliage royal et de l'élection et le contrôle des exploits et actes des notaires, appelés le petit domaine. Ces droits ne sont point affermés ; les fermiers du domaine en jouissent par leurs mains »

 

Bréval John Durant (1680?-1738), « Remarks on several parties of Europe, relating chiefly to their antiquities and history », H. Lintot, London, 1738

Tome 2 (page 18 : sur Fontevraud, « Robert of Arbrissel », « Fulk Rechin » et « Bertrada of Mountfort » [erreur généalogique] ; page 290, note 2 : « Simon of Montfort, who defeated the Albigeois ... He was uncle [sic] to Simon earl of Leicester, chief of the barons against Hen. III »)

 

Cange Charles du Fresne, seigneur du -, « Glossarium Mediae et intimae latinitatis... Registre des titres de Dreux et de Montfort », 1733, 1734, 1736

 

Champollion-Figeac J.J., « Charte de commune, en langue romane, pour Gréalou en Quercy », Firmin-Didot, Paris, 1829

Page 57 : « Hommage de Dieudonné de Barras à Simon, comte de Monfort (juin 1214) »

 

Civel Nicolas, « Sceaux et armes de Simon comte de Leicester et de la maison de Montfort » (pages 83-106), Revue Française d’Histoire et de Sigillographie, Tome 66, 1996

 

C.N.R.S., « Ordonnances des rois de France » (plusieurs tomes, dont : tome 9, n° 3-4, François Ier (1539)), Editions du C.N.R.S., Paris, 1989

 

Collard Franck (Université de Reims et CNRS), « Veneficiis vel maleficiis. Réflexion sur les relations entre le crime de poison et la sorcellerie dans l’Occident médiéval » (pages 9-57), Le Moyen Âge, 2003 (cf site Internet http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_REVUE=RMA)

Cite Bertrade de Montfort qui passait pour avoir exercé de la sorcellerie afin d’empoisonner son beau-fils, le futur Louis VI le Gros :

« Orderic Vital énonce seize histoires d’empoisonnement dans son Historia ecclesiastica : une seule concerne une criminelle accusée de recourir conjointement aux maléfices et au venin, en l’occurrence Bertrade de Montfort, hostile à son beau-fils, le futur Louis le Gros » ...

« Dans un premier cas de figure, le plus clair, on constate la succession de deux crimes bien distincts.  Elle obéit à un ordre préférentiel. La majeure partie du temps, l’accusé(e) débute par la sorcellerie, telle Bertrade de Montfort. »

 

Commission des Antiquités et des Arts (Commission de l’Inventaire des Richesses d’Art) de Seine et Oise (notamment fascicules ou volumes de 1882 à 1907), Versailles, Cerf et Fils

 

Conférence des sociétés savantes, année 1908

Pages 24-27 (« carte de Rambouillet »), 79-88 (M. Grave, « A travers l'armorial de Montfort »), « Vente de l'abbaye des Vaux de Cernay »), 102 (Paul Pinson, « La danse à Rosny et à Montfort-l'Amaury en 1700 »), 109 (Joseph Depoin, « Origine du nom de Rambouillet »), 112 (M. Delville, « La prison de Montfort »), 121 (Joseph Depoin, « Note sur l'origine de Hugues de Beauvais, comte de Dreux au Xème siècle »), 203 (M. Duhaut, « La vente de l'abbaye des Vaux, à la Révolution »)

Conférences des sociétés savantes, année xxxx

(Botanique, pages 161-165), (carte de Rambouillet, pages 28-32), (fête illégale, pages 107-111), (Grave, 83-92, Armorial de Montfort)

 

Crouch David, « The Beaumont twins. The roots and branches of power in the twelfth century », Cambridge studies in medieval life and thought, fourth series, n° 1, Cambridge University Press, Cambridge, UK, 1986

 

Dejean J.L., « Quand chevauchaient les comtes de Toulouse (1050-1250) », Fayard, 1979

 

Delamare E. (abbé -), « Histoire de la paroisse et commune de Roncherolles en Bray », Imprimerie de E. Cagniard, 1865

Page 294 (Gournay, Lestandart)

 

Delisle Léopold, « Les coutumes de l’Yveline » (in Le Premier registre de Philippe Auguste), Paris, 1883

 

Delisle Léopold, « Actes de l’échange entre Philippe Auguste et Amicie de Montfort » (cote C, folio 70)

 

Delpech H., « Le clan des Montfort au Moyen Age », note ronéotée STEM, Toulouse, 1998

 

Delpech Henri Marie Louis, « La bataille de Muret et la tactique de la cavalerie au XIIIème siècle », Paris, Picard, 1878

 

Delpech Henri Marie Louis, « Un dernier mot sur la bataille de Muret », Montpellier, Imprimerie Firmin et Cabirou, 1878

 

Dion Adolphe de -, « Cartulaire de Port Royal »

Gravure de l’abbaye de Port Royal (dessin de L. Morize)

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Description des monnaies trouvées à Montfort-l’Amaury en 1884 », Cerf et Fils, Versailles, 1886

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Inventaire analytique des archives de Rambouillet »

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), en collaboration avec Delville F., « Montfort l'Amaury, Monuments et souvenirs », Imprimerie Deslis Frères, Tours, 1905

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Les anciens chemins de l’Yveline et du comté de Montfort », Mémoires de la Société archéologique de Rambouillet, tome I

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Les fiefs du comté de Montfort l'Amaury «, Mémoires de la société archéologique de Rambouillet, tome I

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Le château de Montfort l'Amaury » (extrait des Mémoires de la société archéologique de Rambouillet), Rambouillet, Imprimerie Raynal, 1869

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « L'église de Montfort l'Amaury «, Tours, Imprimerie Deslis Frères, 1902

 

Dion Adolphe de -, « Le prieuré St Laurent de Montfort l'Amaury », A. Douchin, Rambouillet, 1889

Extrait des Mémoires de la SAR (volume 8)

Revue par Emile Coüars-Luys, in Bibliothèque de l’Ecole des chartes, 1889, volume 50, n° 1 (pages 470-471)

 

Dion Adolphe de - (1823-1909), « Le tabellionné de Montfort »

 

Dion Louis François comte de -, « Montfort (poème) », Everat, Paris, 18??

 

Dor Marc Antoine, « Seigneurs en Ile de France occidentale et en Haute Normandie : contribution à l'histoire des seigneurs de Montfort l'Amaury, des comtes d'Evreux, et de leur entourage au XIIème siècle et au début du XIIIème siècle », thèse de l'École nationale des chartes (2 volumes dactylographiés), Paris, 1992

 

Doyen Guillaume, « Histoire de la ville de Chartres, du pays chartrain et de la Beauce «, Imprimerie Deshayes, Chartres, 1786

 

Ducos Florentin, « L'Epopée toulousaine, ou la guerre des Albigeois », oeuvre épique en 214 chants, avec notes historiques, Librairie Delboy, Toulouse, et Librairie Amyot, Paris, 1850

 

Dupaquier Jacques (sous la direction de -), « Paroisses et communes de France. Région parisienne » (démographie historique), Editions du CNRS, Paris, 1974

 

Durocher Léon (1862-1918), « Devant Corbière », Le Fureteur breton, Paris, 1913

 

Eckard M., « Recherches historiques et biographiques sur Versailles », Chez Dufaure Imprimeur, Versailles, 1834

Dédié à la mémoire de Charles Marie marquis de Créquy-Heymont-Canaples (1728-1803). Cite notamment Noël Nicolas Boutet (cf ruelle Boutet), Charles Antoine Houdar de Lamotte (1792-1806), Paul d’Albert de Luynes (1703-1788) (page 228), Louis de Crevant, duc d’Humières (page 276)

 

Ecole des Chartes, « Concours des antiquités de la France », in Bibliothèque de l’Ecole des chartes (volume 41, n° 1, pages 136-144), 1880

Commentaire sur l’ouvrage de H. Delpech, « La bataille de Muret et la tactique de la cavalerie au XVIIème siècle »

 

Ecole nationale des Arts décoratifs (Bibliothèque de l’-) : « Gravure de Simon IV de Montfort l’Amaury » (« époque romantique », XIXème ?)

 

Fossier Lucie & Montenon Yvonne (de -), Terroine Anne, « Chartes et documents de l’abbaye Saint Magloire de Paris », Editions du C.N.R.S., Paris, 1966

 

France littéraire (La -), année 1834

Dr Montplanqua (sur une maladie à Montfort l’Amaury)

 

Gabory Emile, « L'union de la Bretagne à la France : Anne de Bretagne, duchesse et reine », Librairie Plon, Paris, 1941

 

Garlande Jean (de -) (in Dictionnaire Larousse : renvoi - sans suite - à un certain Hortulain ?), « Musica mensurabili »

Théoricien de la musique (circa 1240), dont les traités figurent parmi les plus anciens et les plus importants de l’époque

 

Girou Jean, « Simon de Monfort », Editions La Colombe, 1952

 

Granger André, « Le château de Dampierre » (édition ? date ?)

 

Grave Emile, « Supplément au Nobiliaire & armorial du comté de Montfort l'Amaury », Imprimerie Aubert, Versailles, 1906

 

Guilleré Christian, sur « David Crouch, The Beaumont Twins. The Roots and Branches of Power in the Twelfth Century », in Annales, économies, sociétés, civilisations, 1987, volume 42, n° 3 (pages 712-714)

 

Guimbert Albert, « Montfort l'Amaury évoqué par un monfortois », Imprimerie Guimbert, Montfort l'Amaury, 1954

 

Guyard Patricia, « La gestion de l'écrit dans une famille de serviteurs du roi : le cartulaire et le chartrier des Mignon (XIVème-XVème siècles) », Bibliothèque de l’Ecole des chartes, volume 157, n° 2 (pages 523-563), 1999

 

Guyse J. de -, « Histoire de Hainaut », Chez Paulin, Libraire, Paris, 1831

Volume 11 (page 214. « Capitulum VIII. De tribus filiabus Balduini comitis. ... Alia filia Balduini, filii Richildis, dicta est Richildis. Haec desponsata fuit comiti Montis Fortis in Franciâ ; quae postmodùm, mortuo comite marito suo, in abbatiâ Sanctae Aldegundis Melbodiensis se transtulit, et ibidem vitam coelibem satagens, in jejuniis, poenitentiis et orationibus perseverans, in Domino clausit extremum plena dierum meritis et gratiis ») (« La seconde fille de Baudouin, fils de Richilde, s’appelait Richilde. Elle épousa le comte de Montfort en France, et son mari étant mort bientôt après, elle se retira à l’abbaye de Ste Aldegonde de Maubeuge où, après une vie passée dans la continence, dans les jeûnes, dans la pénitence et dans les prières, elle mourut pleine de jours, de mérites et de grâce »)

 

Hadrot Marie-Huguette, « Montfort l'Amaury : de l'an mil à nos jours », Ville de Montfort l'Amaury, Somogy, Paris, 2002

 

Harrison G. B., « The life and death of Robert Devereux, earl of Essex «, Cassell and C°

 

Historia, Numéro spécial « Les cathares », n° 373 bis, 1977

 

Houth Emile, « Robert Preud'homme, comte de Meulan et de Leicester (8 avril 1081 - 5 juin 1118) », in Bulletin philologique et historique du comité des travaux historiques et scientifiques (section de philologie et d'histoire jusqu'à 1610), 1963

Etait sous-archiviste aux Archives départementales et secrétaire de la Commission des Antiquités et des Arts de Seine-et-Oise

 

Houth Emile, « Catalogue des actes de Robert II, comte de Meulan (1166-1204) », in Bulletin philologique et historique du comité des travaux historiques et scientifiques (section de philologie et d'histoire jusqu'à 1610), 1960

 

Houth Emile, « Galéran II, comte de Meulan. Catalogue de ses actes précédé d'une étude biographique », in Bulletin philologique et historique du comité des travaux historiques et scientifiques (section de philologie et d'histoire jusqu'à 1610), 1961

 

Hugo Victor, « Odes et ballades », Charpentier, Paris, 1845

Livre 5, page 204, Ode n° 18, « Aux ruines de Montfort l’Amaury »

 

Innocentii III Romani pontificis, « Opera omnia tomis quatuor distributa. Tome 3 quorum priores tres regestorum Baluzianam recensionem complectuntur ; accedentibus anecdotarum epistolarum libris quos in lucem emiserunt Gabriel de La Porte Dutheil (1742-1815) et Louis George Oudard Feudrix de Brequigny (1714-1795) ; quarto volumini insunt opuscula varia [ab aliis] typis mandata », édité par J.P. Migne, Petit Montrouge, 1855

Monteforti, Montisfortis (passim)

 

Labarge Margaret Wade, « Simon de Montfort », The MacMillan C° of Canada Ltd, Toronto, Canada, 1962

 

Labrot Jacques, « Les méreaux languedociens de la croisade albigeoise », in Moyen Age (pages 52-57), n° 29, juillet-août 2002

 

Labrot Jacques, « Les compagnons de Simon de Montfort », in revue Moyen Age, n° xxxx, 2003

 

Labrot Jacques, Monfort Jean Alain, François Scheidbach, « Le prieuré royal de Haute Bruyère, de l'ordre de Fontevraud », in Actes de la journée d'histoire et d'archéologie de Saint Germain en Laye (2003), Edition des Amis du Vieux Saint Germain, 2004

 

Labrot Jacques, « Simon de Montfort a-t-il frappé monnaie ? », in Bulletin de la Société française de numismatique, 59ème année, n°5, mai 2004

 

Labrot Jacques, « Affairistes et usuriers au Moyen Age. Tome 1. Les Lombards, l’hérésie et l’Eglise », La Louve éditions, Cahors, 2008

 

Labrot Jacques, « Les monnaies de Simon de Montfort », in Moyen Age, n° 86 (pages 6-11), janvier-février 2012

 

Lachiver Marcel, « Histoire de Mantes et du mantois, à travers chroniques et mémoires, des origines à 1792 «, Chez l'auteur, Meulan-Hardricourt, 1971

 

Langlois Gauthier, « Les sceaux de Simon de Montfort, ou l’histoire d’un itinéraire politique », in Histoire et Images médiévales (pages 34-38), n° 5, décembre 2005-janvier 2006

 

Lannoy François de -, « L’armorial Lalaing », in Moyen Age (pages 26-29), n° 14, janvier-février 2000 (cet amorial contient deux armoiries « voisines » de celles de la première maison de Montfort : l’une inversées « d’argent au lion de gueules à la queue fourchue passée en sautoir », l’autre à l’écu « parti d’argent et de gueules, de 4 pièces et une demi en chef » en lieu et place d’une bannière)

 

Lannois François de -, Labrot Jacques, Scheidbach François, Monfort Jean Alain, « La croisade albigeoise », Editions Heimdal, 11/09/2002

 

Lapeyre A., « Communication relative à l'aide financière de Louis XI pour la reconstruction des églises de Notre-Dame de Pontoise, Notre-Dame de Montfort et Notre-Dame de Cléry », Bulletin de la Société Nationale des Antiquités de France, séance du 23 juin 1965 (pages 156-157)

 

Laroque Ph. Tamizey de -, « Mémoire sur le sac de Béziers dans la guerre des Albigeois, et sur le mot ‘‘Tuez-les tous’’ attribué au légat du pape Innocent III », Durand, Paris, 1862

Commentaires de Paul Meyer, in Bibliothèque de l’Ecole des chartes, volume 25, n° 1 (pages 466-467), 1864

 

Lasteyrie Robert de -, « Cartulaire général de Paris », ou « Recueil de documents relatifs à l’histoire et à la topographie de Paris », Histoire générale de Paris, Collection de documents publiée sous les auspices de l’édilité parisienne, Tome 1 (années 528 à 1180), tome 2 (), Imprimerie Nationale, Paris, 1887

 

Le Bref Pépin, « Charte de donation de la forêt d’Yveline à l’abbaye de Saint Denis » (authenticité douteuse), 768

 

Lecaron Frédéric, « Oscar de Watteville, Le Cri de guerre chez les différents peuples », Emile Chevalier, Paris, 1889

Commentaire in Bibliothèque de l’Ecole des chartes (volume 50, n° 1, page 477), 1889 (cri de Montfort, aux prises avec les Albigeois)

 

Léchauguette Pierre (Abbé -), diverses monographies sur Montfort, Rochefort, St Arnoult, etc, dans la revue « Au pays de la Rémarde » publiée sous l'égide de la Société historique, archéologique de St Arnoult et de son canton :

            « St Arnoult : quatorze siècles d'histoire », 2 juin 1972

            « Armorial de la maison de Montfort », avril 1976

            « Rochefort en Yvelines », juillet-septembre 1979

            « La défense médiévale dans la seigneurie de Montfort en Yvelines et son environnement », mars 1980

 

Ledru Emile (1837-1910), « Epernon, notice historique » (in mémoire de la SAR), Tours, Imprimerie Deslis Frères, 28 juin 1896

 

Ledru Emile, « Le prieuré Saint Thomas d'Epernon, étude historique » (in Archives historiques du diocèse de Chartres), Chartres, C. Métais, 1898

 

Ledru Emile, « Le viel Epernon. Pages d'histoire locale », Revue des Archives Historiques, Chartres, 1913

 

Lefèvre Edouard, « Notice sur la chatellenie d’Epernon », Chartres, Imprimerie E. Garnier, 1874

 

Lefèvre Simone, « La défense de la frontière normande et l'aménagement de la forêt d'Yveline par les seigneurs de Montfort », 103ème Congrès national des sociétés savantes, Nancy-Metz, in Archéologie (pages 193-203), 1978

 

Lefèvre-Pontalis Eugène (1862-1923), « Monographies des églises de Juziers, Meulan et Triel », Cerf et fils, Versailles, 1886

 

Lelièvre Jean, « Dreux, La chapelle royale », Nouvelles Editions Latines, Paris, sans date

 

Levaillant Maurice, « L'oeuvre de Victor Hugo : poésie, prose, théâtre », Librairie Delagrave, Paris, 1931

 

L’Hermitte M.J., « Précis sur la ville de Montfort l’Amaury, et histoire chronologique des seigneurs de cette ville, depuis la construction de son château fort jusqu’à la révolution de France (996-1792), Dupont et Roret, Paris, 1825

L’Hermitte M.J., « Notes en renvoi »

 

Loir J.N., « Recherches sur des monnaies, méreaux, sceaux, jetons historiques de la ville de Mantes », Imprimerie de Auguste Montalant, Versailles, C. Rollin, A. Durand Libraire, Paris, 1859

 

Lorin Félix, « Le petit Poigny ou prieuré des Moulineaux », Mémoires de la SHARY, tome XXIII

 

Lorin Félix, « Histoire de Saint Léger », Mémoires de la SHARY, tome XXIV, 1883

 

Madaule Jacques, « Le drame albigeois et le destin français », Grasset, Paris, 1961

 

Magasin pittoresque (Le -)

Année 1909, pages 161-162 (Château de Conflans et son parc)

Année xxxx, page 110 (Les ennemis de Victor Hugo)

Année xxxx, page 332 (A Montfort l’Amaury)

 

Maquet Adrien et Dion Adolphe de - (1823-1909), « Nobiliaire et armorial du comté de Montfort l'Amaury. Notes sur les familles nobles qui ont possédé des fiefs ou occupé des charges dans ce comté et les chatellenies de Bréthencourt, Epernon, Gambais, Houdan, Neauphle le Château, Rochefort en Yvelines et St Léger en Yvelines, qui en dépendaient », Extrait des Mémoires et documents publiés par la Société archéologique de Rambouillet, Imprimerie de Raynal, Rambouillet, 1881

 

Maquet Adrien et Dion Adolphe de - (1823-1909), « Nobiliaire de Montfort en 1581 »

 

Maquet Adrien et Dion Adolphe de - (1823-1909), « Quelques documents sur le duché-pairie de Rambouillet : vente de Saint Léger », Mémoires de la Société archéologique de Rambouillet, tome VII

 

Mémoires de la Société archéologique de Rambouillet (SAR), dont les volumes suivants :

* volume I, « Extrait de la table alphabétique : château de Montfort, crypte de St Arnoult, fiefs du comté de Montfort », 1870-1872

* volume IV, par Moutié A. et Dion A. (de -), « Cartulaires des prieurés d'Epernon et de Maintenon. Les vitraux de Montfort », 1874

* volume VII, « Epigraphie du canton de Montfort. Inventaire de Montfort au XVIIIème siècle. Faits divers du vieux Montfort », 1883

* volume VIII, par E. Lorin, « Victor Hugo à Montfort », 1886

* volume X, « Les Vaux de Cernay. Baillage de Montfort », 1895

* volume XVI, « Baillage royal de Montfort en 1789 », 1902

* volume XVII, « Les trois états du baillage royal de Montfort l'Amaury aux Etats Généraux », 1903

* volume XIX, « Supplément au nobiliaire et armorial du comté de Montfort l'Amaury », 1906

* volume XXI, par Rhein André, « La seigneurie de Montfort en Iveline, depuis son origine jusqu’à son union au duché de Bretagne (Xème-XIVème) » (contient un Catalogue des actes relatifs à cette seigneurie, pages 124-246), 1910

 

Mérian Gaspard, « Topographia Galliae, sive descriptio et delineatio famosissimorum locorum in potentissimo Regno Galliae : partim ex usu & optimis Scriptoribus diversarum linguarum, partim ex relationibus fide dignis per aliquot collectis, in ordinem redacta, & publico data, per Martinum Zeillerum (Martin Zeiller) », 13 parties en 4 volumes, Frankfurt, 1655 - 1661

 

Merlet Lucien (1827-1898) et Moutié Auguste, « Cartulaire de l’abbaye de Notre Dame des Vaux de Cernay de l’ordre de Cîteaux au diocèse de Paris, composé d’après les chartes originales conservées aux archives de Seine et Oise, enrichi de notes, d’index et d’un dictionnaire géographique », Edité sous les auspices et aux dépens de M. H. d’Albert, duc de Luynes, membre de l’Institut. Trois parties en deux tomes et atlas folio, tome 1 (1857), tome 2 (1858), Plon, Paris, 1857-1858

Tome 1 en 2 partie, tome 2 avec index et iconographie, planches

 

Molinier A., « Catalogue des actes de Simon et d'Amauri de Montfort », pages 445-501, in Bulletin de la Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 1873

 

Montégut Olivier (de -), « Le drame albigeois », Nouvelles éditions latines, Paris, 1962

 

Morize Louis, « Etude archéologique sur l'abbaye de Notre-Dame des Vaux de Cernay, de l'ordre de Cîteaux... Résumé historique et description du monastère (56 planches), Editions Deslis, Tours, 1889

 

Morize Lucien , « Le canton de Chevreuse (20 communes). Notes topographiques, historiques et archéologiques », Librairie de Raynal, Rambouillet, 1869

Page 28 (Prieuré des Hautes Bruyères)

 

Moutié Auguste (1812-1886), « Saint Léger en Yvelines », in Mémoires de la Société archéologique de Rambouillet, tome I

 

Moutié Auguste (1812-1886), « Recherches historiques, archéologiques et généalogiques : tableaux généalogiques et sceaux des seigneurs de Chevreuse », Raynal, Rambouillet, 1876

Vue panoramique de la vallée de Chevreuse. Liens entre diverses familles (Chevreuse, Dampierre, Garlande, Montfort l’Amaury, Montlhéry, Rochefort en Yvelines)

 

Moutié Auguste, « Cartulaire de l'abbaye de ND de la Roche, de l’ordre de St Augustin, au diocèse de Paris », in Société archéologique de Rambouillet, Henri Plon, Paris, 1862

Notamment page 58

 

Moutié A., « Le cartulaire de l'abbaye de Notre Dame de la Roche, du diocèse de Paris », Plon, Paris, 1862

Commentaires de Louis Douët d' Arcq in Bibliothèque de l’Ecole des chartes, volume 24 (pages 334-340), n° 1, 1863

 

Moutié Auguste, « Le cartulaire des Moulineaux : recueil des chartes (actes authentiques) », 1846

 

Moutié Auguste, « Le cartulaire des Moulineaux et de la chatellenie de Poigny (pièces C et D) », 1847

 

Moutié Auguste et Dion Adolphe de - (1823-1909), « Le cartulaire de Saint Thomas d’Epernon et de Notre Dame de Maintenon, prieurés dépendant de l’abbaye de Marmoutiers »

 

Néret J.A., « Claude de France, femme de François Ier (1499-1524) », Les Editions de France, Paris, 1942

 

Ogée Jean, « Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne », Vatar Fils Aîné, Nantes, 1778-1780

 

Oldenbourg Zoé, « Le bucher de Montségur, 16 mars 1244 », Gallimard, Paris, septembre 1959, réédité en juin 1984

 

Le Paige André René, « Dictionnaire topographique, historique, généalogique et bibliographique du Maine «, Toutain, 1777

 

Paladilhe Dominique, « Les heures cathares », Librairie académique Perrin, 1969

 

Paladilhe Dominique, « Simon de Montfort », Librairie académique Perrin, 1988, réédité en 1997

 

Paz Fr. Augustin du - (père -), « Histoire généalogique de plusieurs maisons illustres de Bretagne », Nicolas Buon, Paris, 1619

 

Petit-Dutaillis Charles, « La monarchie féodale en France et en Angleterre «, Albin Michel, 1971

 

Poisson Georges (en collaboration avec Hadrot Marie Huguette), « Montfort l'Amaury », ouvrage Edité par la ville de Montfort, 1983

 

Poirier Paul, « Histoire de Mantes », ou « Petite monographie de Mantes et des environs », Durdant Libraire, Mantes, sans date ?

Vue générale de Mantes

 

Pons (abbé -), « Essai sur Saint Léger en Yvelines (chatellenie) «, 1932

 

Pouillés divers : diocèse de Chartres (XIIIème), Paris, Rennes, Rouen, etc

 

Puylaurens Guillaume (de -), « Chronique sur la guerre des Albigeois », traduction de Charles Lagarde, 1864. Chroniqueur français du XIIIème, chapelain de Raymond VI de Toulouse, il écrivit l’« Historia Albigensium » entre 1145 et 1272 (?)

 

Puylaurens Guillaume (de -), « Historia negotii Francorum adversus Albigensis » (cf Recueil des Historiens des Gaules et de la France, tome 19)

 

Pyrénées Magazine, numéro spécial « Cathares, les ombres de l’Histoire » (avec cartes et illustrations), 2001

 

Rabourdin Antoine Nicolas (Dr -), « Le prieuré royal de Haute Bruyère de l'ordre de Fontevrault », Société archéologique de Rambouillet, 1948 (réédité par la ville de Saint Rémy l'Honoré, 2004)

 

Réaux Emile, « Histoire des barons de Maule », Thivet-Rapide, Imprimeur, Paris, sans date (18xx ?)

 

Règlements de gruerie, in « Les coutumes de l’Yveline »

 

Renouard Yves, « La famille féodale la plus marquante de l’Occident au XIIIème siècle : les Montfort », L’information historique (pages 85-94), mai-juin 1947

 

Revue de l’histoire de Versailles et de Seine et Oise

Années 1901, 1911 (pages 222-251), 1913 (pages 25-44, 180-202, 264 286), 1926 (pages 34-43, 76-100, 176-185, 245-254, 321-330), 1927 (pages 153-177, 260-284), 1930 (pages 22-46, 217, 231-235, 314-323)

 

Revue des questions historiques

Années 1894 (pages 343-345), 1909 (pages 377, biblio recueil des actes de Philippe 1, 732)

 

Rhein A., « La seigneurie de Montfort en Yvelines depuis son origine jusqu’à son union au duché de Bretagne » (catalogue des actes, pages 124-246), Mémoires de la société archéologique de Rambouillet, tome XXI, 1910

 

Rietstap J. B., « Armorial général illustré » (6 volumes), Lyon, Sauvegarde historique, 1954

 

Roquebert Michel, « Les cathares » (ouvrage de synthèse, trois tomes), Editions xxxx, 1999

 

Sainte Marie Anselme de - (Père -) (Pierre de Guibours), « Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers de la couronne et de la maison du roi, et des anciens barons » (9 volumes), Paris, 1726-1733

 

Saint Simon Fernand (de -), Séréville Etienne (de -), « Dictionnaire de la noblesse française «, La Société Française au XXème siècle, Imprimerie SIPE, Diffusion S.E.C., Paris, 1975

 

Salch Charles Laurent, « Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Age en France », Editions Publitotal, Strasbourg, 1979, réédité en 1987

 

Samoyault Jean Pierre, « Louis Poisson, peintre d’Henri IV. Ses travaux aux châteaux de Fontainebleau et de Saint Germain en Laye », Communication in Revue de la Société Historique de l’Histoire de l’Art français, séance du 4 février 1989

 

S.A.R. (Société archéologique de Rambouillet) (voir aussi aux noms d’auteurs) : « Saint Léger en Yvelines », réunion de la Société archéologique de Rambouillet, tome X

S.A.R. (Société archéologique de Rambouillet), « Mémoires »

Passim (dont année 1908, pages 441-443, porte du cimetière de Montfort)

Années 1870-1872 (coupe du donjon de Montfort ; ruines de Montfort, Le Pippre), 1873-1874, 1875-1876, 1877-1878, 1879-1880 (sceaux de Bertrade, reine de France ; sceaux de Béatrice de Montfort ; sceaux de Robert IV de Dreux), 1881-1882, 1882-1883, 1887-1888, 1889-1890, 1890-1893, 1894-1896 (abside de l'église de Rochefort ; plan de St Thomas d'Epernon ; plan du château de Beynes et ruines de Beynes), 1897, 1898 (Rochefort), 1901-1904, 1906, 1908, 1910, 1928, 1928

 

S.A.R.R.A.F. (Société des Amis de la Région de Rambouillet et de sa Forêt), Pays d’Yveline, de l’Hurepoix et de Beauce. Plusieurs numéros, dont : Chastel A., « Le château de Saint Léger «, n° 24

 

S.H.A.R.Y. (Société Historique et Archéologique de Rambouillet et des Yvelines) (cf aussi aux noms d’auteurs) : publications diverses (bulletin, mémoires)

 

Stevenson Joseph, « Chronica de Mailros », Edimbourg, 1835

Alianor de Monteforti (soeur de Simon, page 201) Henricus de Monteforti (1268, page 200), Philippus (1244, page 156), Simon ob. (1218, page 134), Simon (1264, pages 192 ; 1268, pages 209-216). Simon de Munfort (1211, page 112). Legacestriae (908, page 26, 919, page 27, 942, page 29, 1174, page 87).

 

Tenaille xxxx (chanoine -), « Petite histoire de l'abbaye royale de Notre Dame de Grandchamp », Bibliothèque du Collège des Prémontrés,1948

Monastère lié à la famille de Montfort l’Amaury (quelques erreurs)

 

Télévision française, émission télévisée intitulée « Les Cathares » (années 1970)

 

Thieme - Becker, « Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart », Lepizig, 1912

 

Timbal Pierre, « Un conflit annexion au Moyen Age. L'application de la coutume de Paris au pays d’Albigois », Edouard Privat, Toulouse, Marcel Didier, Paris, 1950

Commentaires de Paul Ourliac, in Bibliothèque de l’Ecole des chartes, volume 109, n° 2, 1951

 

Topentcharov Vladimir, « Bougres et Cathares. Deux brasiers, une même flamme », Editions Seghers, Paris, 1971

 

Torre Michel (de la -), « Villes et villages de France (78 - Yvelines) », Les Editions Deslogis-Lacoste, 1989

 

Tudèle Guillaume (de -), « La chanson de la croisade albigeoise » (plusieurs éditions en français, dont : Fauriel en 1837). Editée et traduite par Eugène Martin-Chabot en 1931-1954. Rééditée par la Société d’Edition « Les Belles Lettres » : Tome 1, « La chanson de Guillaume de Tudèle » (première édition 1960, troisième édition 1976), Tome 2, « Le poême de l’auteur anonyme (première partie) (édition 1957, troisième tirage 1989), Tome 3, « Le poême de l’auteur anonyme (deuxième partie) (édition 1960, deuxième tirage 1973). Ce « Guilhem de Tudela » était un clerc espagnol originaire de la ville de Tudèle (Espagne, Navarre, province de Pampelune, sur l’Ebre) dont la chanson relate les évènements de 1207 à 1213.

 

Vaux de Cernay Pierre (des -), « Historia albigensis » (Histoire albigeoise), Nouvelle traduction par Pascal Guébin et Henri Maisonneuve, Librairie philosophique J. Vrin, Paris, 1951

 

Ventura Jean (Jordi), « Père el Catolic i Simo de Monfort » [Pierre le Catholique et Simon de Montfort], Editorial Aedos, Barcelone, 1960

Commentaires de Séguy in Arhives de sciences sociales des religions, volume 12, n° 1 (page 208), 1961

 

Ventura Jean (Jordi), « Els Heretges Catalans » [Les hérétiques catalans], Editorial Selecta, Barcelone, 1963

Commentaires de Séguy in Arhives de sciences sociales des religions, volume 16, n° 1 (page 198), 1963

 

Vicaire M.H., « Saint Dominique de Caleruega, documents du XIIIème », Editions du Cerf, Paris, 1955

Commentaire de Georges Duby, in Annales (volume 15, n° 2, pages 377-379), 1960

 

Vital Orderic, « Histoire ecclesiastique », 13 tomes (édités entre 1838 et 1855)

Ecrits très documentés sur l’histoire des Normands. Cet historien français du XIIème (Attingham, Angleterre, 1075 - † après 1143) entra jeune à l’abbaye d’Ouche ou de Saint Evroul, au diocèse de Lisieux (cf Saint Evroult de Montfort, 61 - Orne)

 

Weigert Roger-Armand, « Inventaire du Fonds français. Graveurs du XVIIème siècle », Boulanger - Chauveau, Paris, Bibliothèque Nationale (Cabinet des Estampes), 1951

 

Zerner-Chardavoine Monique, « La croisade albigeoise », Editions Gallimard Julliard, 1979

 

Sites Internet

 

http://www.cg78.fr/ (conseil général du département)

www.ville-montfort-l-amaury.fr/1_ville/situation.htm (ville de Montfort)

http://www.shary.fr/ (Société d’histoire et d’archéologie de Rambouillet et de l’Iveline)

http://www.histarnoult.fr/listebulletins.htm (Saint Arnoult en Yvelines)

 

 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Passage à terminer

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

 

Intendants, « Mémoires pour le duc de Bourgogne (Généralité de Paris) »

Tome 1

 

Journal de médecine, chirurgie et pharmacie

Tome 47 (Dr Montplanqua, 553)

 

Ladvocat xxxx, « Dictionnaire historique-portatif »

Page 285

 

Landier Patrick, « 1643, année de violences pendant la Guerre de 30 ans »

Pages 187, 190, 195, 197-198

 

Le Journal des sçavans, année 1731 (page 476, coutumes de Montfort)

 

Le Magasin pittoresque (années 1902, page 110 ; 1906, page 332)

 

Molinier Auguste, « Actes inédits de Philippe Auguste » (pages 385-386)

 

Montfort Amauri de -, « Mélanges historiques » (2 volumes manuscrits)

 

Morazé Charles, « A un critique ami, à propos de Simon de Montfort »

 

Mourret Fernand (1928-1933 ?), « Histoire générale de l'Eglise »

Tome 4 (page 226, Bertrade de Montfort)

 

Moutié Auguste, « Recueil de chartes relatives au prieuré des Moulineaux »

Page 8

 

Petit Maxime, « Les sièges célèbres » (pages 105-154)

 

Petitot xxxx, « Collection complète des mémoires »

Page 501

 

Petitot xxxx, « Manuscrits arabes, dissertation sur Joinville »

Tome 3 (page 501)

 

Porée xxxx, « Le trésor de l'Abbaye St Nicolas de Verneuil »

 

Puylaurens G. de -, « Histoire de la guerre contre les Albigeois » (Montfort, passim)

 

Rossi Carla, « Marie, ki en sun lens pas ne s'oblie Marie de France. Lastoria alt e l'enigma »

 

Scheker A., « Lexicographie latine des XII et XIIIèmes » (page 29)

 

Société des Antiquaires de l'Ouest, « Bulletin » (page 198)

 

Tailhade Laurent, « Pages choisies (vers et prose) » (pages 98-105)

 

Trigan Charles, « Histoire ecclésiastique de la province de Normandie »

 

Vandermonde Charles Augustin, « Journal de médecine, chirurgie, pharmacie »

 

Varagnac André, « Croisade et marchandise. Pourquoi Simon de Montfort s'en alla défaire les albigeois »

 

Vaux de Cernay Pierre des -, « Histoire des hérésies des Albigeois »

 

Yauville xxxx d’ -, « Traité de vénerie » (pages 338-339)

 

Zaman Pier, « Exposition des 3 états de Flandres » (page 302)

 

Xxxx xxx, « Polyptyque de l'abbé d’Irminon » (pages 24, 70, 245)

 

Xxxx xxx, « L'Ouest aux croisades » (page 268)

 

Rambouillet

Conférence des sociétés savantes, « Origines du nom de Rambouillet »

Pages 113-127

 

Versailles

Gavard Charles, « Galeries historiques de Versailles » (9 tomes)

Rainssant P., « Tableaux de la gallerie de Versailles »

Soulié Eudoxe, « Notice du Musée Impérial de Versailles »